Où trouver les costumés au carnaval de Venise 2019, entre le 24 février et le 5 mars

  • Tous les jours, les matinales place San Marco pour le lever du soleil
  • de (6 h30 –9 h00)

A l’Arsenal –  lundi matin  25 février,  et lundi matin  04 mars  jusqu’à 13 h 00

–    Ile de Burano – mardi matin 26 février (vaporetto ligne 14 Départ San Zaccaria)

–     Devant  l’église de la Salute  jeudi 28 février à partir de 10 h 00

–   Vendredi 01 mars au Bovolo de 15 h 00 à 16 h 00-

  • Dimanche 03 mars – Raduno di Maschere – Campo Giovani et Paolo de 15 h 30 à 18 h 00

·  Samedi 02 mars –  Raduno di Maschere Campo Formosa de 15 h 00 à 18 h 00

.   Tous les après midi Campo San Zaccaria à partir de 14 h 00

.   Tous les soirs pour le coucher du soleil – Ile de  San Giorgio Maggiore  à partir de 16 h 00 (vaporetto ligne 2 Départ San Zaccaria)

– Et  bien sûr tous les jours au café Florian après 16 h, sur la Place San Marco et à la Piazzeta, arcades sous le Palais des Doges.

_REN4187 500

Association Les Féeries Vénitiennes Saverne 2019

Bonjour chers ami(e)s et cher public, des Féeries Vénitiennes,

J’ai le plaisir de vous annoncer la date de notre 3ème rencontre au château des Rohan à Saverne, le 13 & 14 avril 2019.

Plus de 120 des plus beaux costumes de Venise seront présent.

Entrée Gratuite

Voilà l’affiche et le programme.

Nous aurons cette année une nouvelle animation au programme, mais je vous en dirais un peu plus prochainement.

Avant, nous serons, comme tous les ans, au carnaval de Venise qui se tiendra

du 24 février au 5 mars 2019.

Nous vous donnerons plus d’infos sur notre séjour prochainement sur ce blog.

Programme en PDF cliquez sur le lien ci dessous

VERSO FLYER PDF

Flyer 500

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour jugez de la beauté, et la qualité des costumes.

Regardez la vidéo de l’édition 2018.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Db22fVdBq3U

Association Les Féeries Vénitiennes

L’association, les féeries vénitiennes, est la fondatrice  du carnaval vénitien en Alsace.

René Hoff , son Président, en 2008, a eu l’idée de la création de cet événement.

Pendant 7 ans il a contribué, avec son équipe, à la réussite de cette manifestation à Rosheim, qui a remporté de suite un grand succès, avec des milliers de spectateurs, et récompensée  par  deux fois du Cèdre d’or de la plus belle manifestation du Canton.

Un  profond désaccord est intervenu en 2015, et la collaboration des féeries vénitiennes,  avec la ville de Rosheim et l’Ascro  furent rompues.

En 2017 l’Association a organisé un nouvel événement « Les féeries Vénitiennes à la Cour du Roy » dans le cadre du Château des Rohan à Saverne.

Une très bon accueil nous a été réservé par la Municipalité de Saverne.

En 2019 se sera donc notre 3ème édition au Château des Rohan, avec la participation de plus de 130 costumes.

 

18033307_1511292638903270_1076017076482518133_n

 

Notre association participe depuis plus de 14 ans au carnaval de Venise, mais aussi à des reconstitutions historiques,au Château de Versailles, de Vaux le Vicomte, etc.

 

_REN4106 600

Association Les Féeries Vénitiennes « Les costumes Historiques »

Les costumes « Historiques »

Les spectacles de reconstitution attirent de plus en plus de visiteurs.
200 000 personnes étaient attendues, en 2015, lors du bicentenaire de la bataille de Waterloo, reconstituée par 6 000 figurants.
 
En France les Journées « Grand Siècle » au Château de Vaux le Vicomte, le bal de Versailles, sont des rendez-vous réguliers qui  font le plein également.
Surtout ne rien oublier. Le tricorne, la chemise à jabot, le gilet, la veste, les bottes, la rapière…
 
Deux ou trois fois par an (René Hoff), d’Artagnan ou Léonard de Vinci se déplace en France au Château de Vaux le Vicomte ou à Venise, afin de s’immerger dans le quotidien de 15ème et 17ème siècle.

Léonard René 600

 

FARA00999
 
600
 
D'Artagnan 600 Chris

Association Les Féeries Vénitiennes « Les costumés et les visiteurs »

Les costumés et les visiteurs

Petite fille je rêvais du carnaval de Venise, pouvais-je espérer y participer ?

En 1999, j’étais comme simple touriste au carnaval de Venise.

Eblouie par la magnificence des costumes et la magie qui se dégageait de cette ambiance, je voulais savoir quelle sensation l’on ressentait lorsque l’on passait derrière le masque.

L’an 2006 m’ouvre les portes de la cité des Doges. « Casandre des roses » mon premier costume ouvrira le bal.

De mes malles sortiront plus de 15 costumes personnels.

Depuis de fil en aiguilles ne cessent de marier maintes tissus, galons, dentelles, strass, perles, tout ce qui peut faire vivre une œuvre.

Le romantisme est ce qui touche à la sensibilité, il invite à l’émotion.

C’est une sensation étrange que d’être entouré par des personnes costumés.

Qui se cache derrière ses regards ??

Qui essaye de vous troubler à ce point ?

Spectateurs et costumés s’échangent toutes sortes de regards et de sensations.

Chut, Les costumés ne parlent pas, et se déplacent langoureusement et avec grâce, se laissent admirer et photographier.

Le renouvellement de mes costumes est annuel. Il ne sera pas vendu, il reflète un personnage imaginaire qui fait partie de soi.

 

 

600 a

 

Des costumes « fait main » d’exception.

Momo explique que l’on n’achète pas un costume vénitien tout fait.

Il faut trouver l’idée, dessiner le modèle, acheter les étoffes et confectionner le tout.

C’est une démarche très personnelle et malgré quelques règles à respecter pour rester dans le cadre vénitien de l’époque, on peux donner libre cours à son imagination.

 On se met en quelques sorte dans la peau d’un styliste, raconte la costumée. Cette phase créative est très importante et me permet de me transporter dans le rêve avant l’heure.

Un travail qui exige un double investissement, en argent, comme en temps.

Momo a réussi à réduire considérablement ces dépenses grâce à la débrouille, en fouinant les brocantes et les marchés aux puces.

J’ai trouvé plein d’accessoires, bijoux, plumes, boutons, tissus et autres pacotilles que j’ai utilisé pour réaliser mon costume.

 A Venise, la tradition veut que l’on nomme chaque costume: Smala, Amarine, ou encore Colombine.

_REN1026 600

© Tous droits reservés Rene Hoff